Hado
Lithothérapie et Thérapie Alternatives

Résumé eau

« Ha » en japonais signifie la vague, et « do » le mouvement. Littéralement, « Hado » peut donc se traduire par onde vibratoire, ou vibration. Le mot est ancestral dans la langue japonaise, mais ce sont lors des dernières décennies que son utilisation est apparue dans des domaines variés, comme la philosophie, la physique quantique ou encore la science. Le spirituel s’est également emparé de ce concept pour désigner le pouvoir de guérison et de transformation de cette énergie vitale présente en chacun de nous, l’équivalent de ce que les chinois désignent par le « chi ».

Les travaux de Masaru Emoto portent notamment sur les étonnants effets du Hado sur les cristaux d’eau. Ses recherches révolutionnaires tendent à démontrer le pouvoir de l’eau à imprimer l’information qu’elle reçoit, peu important sa forme écrite, orale ou plus spécifiquement musicale.

Le Docteur Emoto affirme que « tout est énergie », rejoignant en cela les conclusions d’Einstein.

Plus particulièrement, le Docteur Emoto s’est attaché à étudier les effets de différentes énergies sur l’eau. Ses travaux tendent à confirmer la réaction de l’eau, positive ou négative, aux informations qu’elle reçoit en provenance par exemple de rayonnements électromagnétiques ou de musique. Plus étonnant, l’équipe de Masaru Emoto observe des cristallisations harmonieuses ou disgracieuses par l’effet énergétique des mots, des formes, des pensées et sentiments auxquels l’eau est exposée. En cela, les travaux de Masaru Emoto rejoignent les théories exprimées par l’immunologiste Jacques Benveniste, décrié par la majorité scientifique, mais aussi soutenu par le professeur Montagnier, codécouvreur du virus du sida et prix Nobel de médecine en 2008.

Notre corps étant constitué à 70% d’eau, imaginez le potentiel !

Selon la méthode de Masaru Emoto, vous augmenterez votre fréquence vibratoire globale et opérerez ainsi une véritable transformation intérieure !